Hôpital de Vaudreuil-Soulanges : feu vert à la phase de réalisation!

Le projet d’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges franchit une étape cruciale, alors que le dossier d’affaires a reçu l’approbation du Conseil des ministres cette semaine.

Ce faisant, le Conseil autorise le projet à passer à l’étape de réalisation et donc à entamer les démarches en vue de la mise en chantier du futur centre hospitalier.

« C’est une excellente nouvelle que l’on attendait avec impatience. L’approbation du dossier d’affaires marque une étape culminante dans le cadre de notre grand projet d’hôpital dans Vaudreuil-Soulanges. Son approbation traduit la reconnaissance de tout le travail réalisé par nos équipes et signifie que nous sommes fins prêts à aller de l’avant avec la construction de cet hôpital ultramoderne. L’ajout d’un quatrième hôpital sur le territoire de notre CISSS bénéficiera grandement à la population et contribuera à rehausser significativement l’offre de service de notre organisation », déclare M. Philippe Gribeauval, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Plus d’informations concernant la réalisation des travaux seront rendues disponibles au cours des prochaines semaines. La mise en chantier doit s’effectuer en 2022, tel que prévu à l’échéancier.

La nouvelle construction, qui aura une superficie de 132 340 m2, se déploiera en deux pavillons. Le premier pavillon regroupera la majorité des fonctions ambulatoires du projet ainsi que l’auditorium, les structures d’accueil, les laboratoires ainsi que des fonctions de soutien. Le deuxième pavillon, de 13 étages, regroupera la majorité des fonctions critiques tels l’urgence, le bloc opératoire, l’imagerie médicale et toutes les unités de soins.

Faits saillants :

  • Rappelons qu’à la suite de la réalisation du plan clinique, l’envergure du projet avait été revue à la hausse afin de répondre adéquatement aux besoins de la population du sud-ouest de la Montérégie.
  • Le projet innovant et socialement responsable sera conçu selon les plus hauts standards de qualité, notamment afin d’offrir le meilleur environnement possible pour les patients et le personnel.
  • La Société québécoise des infrastructures agit à titre de gestionnaire du projet.

Consultez le communiqué du ministère de la Santé et des Services sociaux. 


Le CISSS de la Montérégie-Ouest, fier de soutenir le développement de la relève

La formation de la relève se présente comme l’une des solutions afin de contrer la pénurie de la main-d’œuvre. En cette période où les besoins sont pressants dans de nombreux secteurs, la Direction Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges (DPHVS) du CISSS de la Montérégie-Ouest est fière de contribuer à la mission d’enseignement en accueillant et en collaborant avec des groupes d’étudiants à la maîtrise en gestion de projet de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM).

Dans le cadre de leur cursus académique, ces étudiants doivent consacrer environ sept mois à la réalisation d’un projet en entreprise. En plus d’être très formatrice, cette expérience leur permet d’entrevoir le quotidien d’une firme de consultants en gestion de projet.

Les étudiants de ce programme ont tous un parcours académique et un bagage professionnel qui leur sont propres. Certains accèdent à la maîtrise une fois leur baccalauréat terminé. D’autres proviennent du marché du travail et retournent sur les bancs d’école afin de parfaire leurs connaissances.

« Les équipes d’étudiants avec qui nous avons eu la chance de travailler sont à l’image de notre bureau de projet : multidisciplinaires, dynamiques et allumées. Tous les étudiants que nous avons rencontrés étaient créatifs et agréables », explique Mme Annie Lapointe, spécialiste en procédés administratifs, soutien à la transformation, à la DPHVS.

L'équipe d'étudiants qui travaille sur la gestion des risques.

Jusqu’à présent, la DPHVS compte trois collaborations avec des groupes de l’UQÀM. Au printemps, un groupe d’étudiants a reçu le mandat d’améliorer notre processus de gestion des risques et de l’adapter à la réalité du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges. Une présentation finale de ce travail a d’ailleurs eu lieu en novembre devant le comité de gestion.

« Les mandats sont effectués dans un esprit de collaboration avec la relève. Les étudiants sont là pour mettre en pratique leurs compétences et l’équipe de la DPHVS se fait un devoir de les accompagner pour assurer l’adéquation entre les documents livrés et les besoins réels du bureau de projet », conclut Mme Lapointe.

Après la rentrée 2021, une troisième cohorte d’étudiants a entamé un nouveau mandat : l’élaboration d’une proposition de mode de fonctionnement et de contenu pour le suivi de l’avancement du projet. Les détails suivront dans les prochaines semaines!

Les mandats (et les idées!) semblent continuer de se multiplier au gré de l’avancement du projet d’hôpital. Il y a fort à parier que cette nouvelle collaboration ne sera pas la dernière!


Chiffre vedette : 6 755

6 755! C’est le nombre de fiches techniques produites et révisées par l’équipe maître de la Société québécoise des infrastructures (SQI) et le personnel du bureau du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges du CISSS de la Montérégie-Ouest. Pourquoi autant de documents?

Et bien, parce que chaque fiche correspond à un local ou à un groupement de locaux du futur hôpital. La fiche technique prévoit l’ensemble des spécifications qui doivent être connues par l’Entrepreneur avant le début des travaux. La rédaction des fiches est un exercice complexe puisque tout doit être calculé et réfléchi dans les moindres détails. Parmi les éléments que l’on retrouve dans les fiches, notons, entre autres, la présence de prises data, de gicleurs, d’extincteurs, d’interrupteurs, de portes anti-feu, de conduits de ventilation, de prises électriques et de conduits de plomberie.


Retour sur le sondage

En septembre 2021, l’équipe des communications du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges a invité les abonnés de la cyberlettre espacePHVS à répondre à un court sondage. Le but de l’exercice : mieux cibler les besoins et les intérêts des abonnés afin d’optimiser les communications en lien avec le futur hôpital et proposer toujours du contenu pertinent et intéressant.

Plus d’une centaine de personnes ont complété le sondage ce qui nous a permis de dresser certains constats. Voici les faits marquants du sondage :

Intérêts des répondants - Les intérêts des répondants du sondage sont extrêmement variés. En fait, chaque aspect de la construction, l’aménagement et la mise en fonction de l’Hôpital semble éveiller la curiosité. Les avancements du projet, les services offerts à l’Hôpital ainsi que les innovations technologiques et scientifiques sont cependant les champs d’intérêt les plus populaires.

Suggestions de thèmes - Quelques répondants y sont allés de suggestions de thématiques à exploiter comme le transport actif vers l’hôpital, les mécanismes à mettre en place afin de parer une pandémie de l’envergure de celle connue depuis les deux dernières années, les travaux routiers effectués en périphérie du site et la mission hospitalière du CISSS de la Montérégie-Ouest. Si, à la lecture de ceci, vous avez également d’autres idées à nous partager, n’hésitez pas à nous écrire.

Cyberlettre Info-Travaux - Les trois quarts (3/4) des répondants sont abonnés à cette cyberlettre qui est destinée aux voisins immédiats de l’hôpital. L’Info-Travaux sera envoyée au besoin afin d’informer les résidents de certaines activités liées au chantier et susceptibles d’avoir un impact sur le voisinage, par exemple une entrave à la circulation. Si vous résidez à proximité du site où l’hôpital sera construit et que vous n’êtes pas abonnés à cette cyberlettre, nous vous invitons à communiquer avec notre équipe par courriel à projet.hvs.cisssmo16@ssss.gouv.qc.ca. Indiquez « Voisin du futur hôpital » en objet de votre courriel.

Médias sociaux - Près de la moitié des répondants (47 %) sont abonnés à la page Facebook du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges. Merci de nous suivre sur cette plateforme! Vous êtes moins nombreux à vous informer du projet sur LinkedIn (15 %). Nous vous invitons à vous abonner à notre page. Vous pourrez y retrouver, entre autres, des publications concernant les expertises, les technologies ainsi que les innovations présentes dans le projet.

Moyens d’information - La majorité des répondants apprécie les outils de communication en place. La cyberlettre espacePHVS est identifiée comme le premier moyen d’information privilégié (66 %). Elle est suivie de la cyberlettre Info-Travaux (39 %), des médias sociaux (29 %) et du site Web (25 %).

En 2022, l’équipe des communications continuera à proposer aux abonnés de la cyberlettre espacePHVS du contenu exclusif, des primeurs et des articles de fond.

Vous aimeriez aussi suivre les développements entourant le futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges? Ne tardez plus et abonnez-vous maintenant à la cyberlettre espacePHVS!


Bilan des travaux préparatoires

L’année 2021 est celle des travaux préparatoires sur le site de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges. Il s’agit d’une étape déterminante où toute la préparation en vue de la mise en chantier de l’hôpital est réalisée. À vol d’oiseau, on est à même de constater l’ampleur de cette tâche. Alors que la saison estivale a été favorable à l’avancement des travaux, on vous présente un petit bilan de cette première étape. Les travaux sont évalués à 10,6 M$, en incluant les travaux routiers réalisés en périphérie du site de construction de l’hôpital.

Juin 2021, avant le début des travaux préparatoires

Accès au site

Les accès au site du futur hôpital ont été aménagés sur le boulevard de la Cité-des-Jeunes ainsi que la route Harwood. Bien qu’ils soient actuellement en pierres concassées pour permettre le passage de camions et de machineries, les accès sont situés aux endroits où les usagers ainsi que le personnel circuleront pour se rendre à l’hôpital. À la fin de la construction, l’aménagement des accès sera complété de façon à assurer une circulation efficace et sécuritaire, en plus d’intégrer une nouvelle signalisation au périmètre du site.

Stationnement

Un premier stationnement a été aménagé pour accueillir les roulottes de chantier de l’entrepreneur ainsi que de différents professionnels qui s’affaireront à la construction de l’hôpital. Il est accessible pour les véhicules de chantier via les entrées situées sur le boulevard de la Cité-des-Jeunes ainsi que sur la route Harwood. Les accès au chantier et la signalisation qui sera mise en place durant la construction de l’hôpital ont été conçus de façon à limiter l’impact sur la circulation en périphérie du site.

Déplacement du ruisseau Belle Plage

Sous la supervision du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, des travaux ont été entrepris pour relocaliser une portion du ruisseau Belle Plage et faire en sorte que sa trajectoire contourne l’hôpital. Éventuellement, une bande riveraine végétalisée sera aménagée aux alentours du nouveau tracé pour favoriser un écosystème naturel.

Préparation d’un bassin de rétention

Pour recueillir les eaux pluviales de l’hôpital et contrôler le débit de leur écoulement vers le réseau d’égouts pluviaux de la municipalité, un bassin de rétention a été aménagé dans la portion arrière du site.

Réutilisation de la terre végétale

Une quantité importante de terre végétale doit être retirée dans le cadre des travaux du lot préparatoire. On entend par terre végétale la couche de terre située en surface du terrain. Les propriétés de celle-ci limitent son usage, entre autres, par la présence de racines de végétaux et sa faible capacité de compaction.

Un gros convoyeur a été apporté sur le site afin de tamiser la terre végétale et retirer les résidus qu’elle peut contenir. Le terreau récupéré est beaucoup plus fin et de grosseur homogène ce qui permet de l’utiliser dans les travaux d’aménagement du bassin de rétention et de la zone maraîchère. En donnant à la terre végétale un second usage à même le site du futur hôpital, on évite l’achat et le transport d’une nouvelle matière première et la génération de gaz à effet de serre liés au transport de la terre végétale vers un autre lieu de traitement.

Démantèlement de bâtiments

À ces travaux, s’ajoutent le démantèlement de la vieille grange ayant pignon sur la route Harwood et la station-service située aux abords du boulevard de la Cité-des-Jeunes. Si la première structure a disparu du paysage durant l’été, il faudra attendre quelques semaines pour que le retrait des pompes à essence et la décontamination des sols soient complétés. Le démantèlement des deux bâtiments a généré une panoplie de matières, dont certaines ont été conservées. L’équipe de la Direction Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges souhaite les valoriser et leur donner une nouvelle vocation, à la fois artistique et patrimoniale.

Juillet 2021, une fois les travaux préparatoires commencés

La réalisation des travaux préparatoires a demandé la mobilisation d’équipes de travail durant plusieurs mois. Toutefois, les efforts déployés devraient être bénéfiques à plus long terme puisque cela permettra d’accélérer la mise en chantier de l’hôpital en 2022.

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à l’espacePHVS.


L'interdisciplinarité au sein de l'équipe projet

En septembre 2017, le CISSS de la Montérégie-Ouest et le ministère de la Santé et des Services sociaux choisissent de dédier une équipe au projet de construction d’hôpital sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges. Quatre ans plus tard, la Direction Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges (DPHVS) rassemble plus d’une trentaine de personnes dans une équipe interdisciplinaire.

Ainsi, des infirmières cliniciennes côtoient des ingénieurs biomédicaux, des spécialistes en procédés administratifs et d’autres professionnels issus de différents secteurs. Avoir des voisins de bureau au bagage professionnel éclectique peut avoir de nombreux avantages. Dans un contexte favorable aux échanges et à la réflexion, chacun apporte son expertise afin de préparer la mise en fonction du futur hôpital.

Le CISSS de la Montérégie-Ouest n’est pas le seul établissement de santé à avoir opté pour la formation d’une équipe interdisciplinaire pour chapeauter un projet majeur. Notons que le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, le CHU de Québec et le CISSS de l’Outaouais ont également mis en place des équipes pluridisciplinaires pour leurs projets respectifs de modernisation ou de construction. Le directeur du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges, Vincent Veilleux, répond à nos questions sur ce mode de fonctionnement.

Est-ce que l’idée d’avoir une équipe dédiée au projet est arrivée en même temps que le Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges ou est-elle née par nécessité au fil de son avancement?

V.V. | En 2017, avant la formation de la DPHVS, le CISSS de la Montérégie-Ouest a entamé une réflexion et une recherche quant aux meilleures pratiques à adopter pour mener à terme un projet d’ampleur comme celui de la construction de l’hôpital, tout en s’assurant que les opérations courantes de l’établissement soient le moins possible impactées par ce projet organisationnel majeur.

Nous avons choisi de créer une équipe qui se consacrera entièrement au projet de construction de la nouvelle installation. Ceci nous a permis d’attirer des gens avec des expertises dans des domaines très précis dont l’apport est essentiel au Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges, mais également à l’établissement. Les travaux de l’équipe projet doivent pouvoir soutenir l’ensemble du CISSS et permettre de bonifier et d’améliorer l’offre de service de nos hôpitaux actuels.

Quels sont les champs d’expertise que l’on retrouve au sein de la DPHVS?

V.V. | Actuellement, nous avons des spécialistes en soins infirmiers issus de différents secteurs ainsi qu’un médecin. La DPHVS peut aussi compter des professionnels en communication, en comptabilité, en gestion des ressources humaines, en recrutement, en procédés administratifs et en promotion de la santé. Nous employons des conseillers en bâtiment, en technologie de l’information ainsi que des agents administratifs. La Direction regroupe finalement plusieurs ressources en génie biomédical, industriel, mécanique et de la construction.

Est-ce que l’équipe de la DPHVS doit s’agrandir au cours des prochaines années en vue de l’ouverture de l’hôpital? 

V.V. | Des embauches sont prévues lors de la phase d’activation et de transition du projet. Nous aurons besoin de spécialistes pour chacune des 56 unités fonctionnelles que comptera l’hôpital!

Parmi les personnes à recruter, il y aura notamment des pharmaciens, des experts en véhicules autoguidés et des professionnels du secteur financier. Bref, à ce moment, l’équipe élargie de projet devrait comprendre près de 200 personnes.

Qu’est-ce que ça prend pour travailler à la DPHVS?

V.V. | Il faut être ouvert d’esprit, à l’écoute et audacieux. Être en mesure de bien représenter l’ensemble des directions du CISSS au sein du projet. Il ne faut pas avoir peur d’essayer, de faire des choses que l’on n’a jamais faites auparavant. La DPHVS est un moteur de changement et d’innovation.

Pour y trouver sa place, il faut aussi être curieux et avoir la capacité de travailler en équipe avec des gens provenant de tous horizons. Finalement, il faut avoir l’agilité nécessaire pour être capable de rencontrer les divers livrables de ce projet de grande envergure.

D’ici l’ouverture de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges, la DPHVS et le CISSS de la Montérégie-Ouest recruteront de nouveaux talents. Si ce texte vous a inspiré et que vous avez le goût de joindre notre équipe dynamique, consultez les offres d’emploi sur notre site Web : travaillons-ensemble.com.  

Suivez-nous aussi sur LinkedIn!

Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges

CISSS de la Montérégie-Ouest

Votre talent et vos idées, c’est au CISSS de la Montérégie-Ouest qu’ils pourront se déployer!

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à l’espacePHVS.


Cartographier pour mieux planifier

Exemple de cartographie pour l'admission lors d'un accouchement

Vous entendez cartographie et tout de suite, vous pensez à carte géographique, voyage ou même randonnée en plein air. La cartographie à proprement dit n’est pas exclusivement réservée à ce secteur. En milieu hospitalier, elle propose plutôt de tracer l’itinéraire des processus existants et des ressources sollicitées. Bref, dans notre projet, la cartographie permet d’organiser le travail, planifier quelle sera la main-d’œuvre requise et définir les rôles et responsabilités de chacun. C’est un document d’une importance capitale.

Planifier les processus du futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges n’est pas une mince affaire. C’est un travail colossal qui nécessite un esprit analytique et une bonne vision globale pour étudier tous les scénarios possibles. Notre équipe a commencé à s’attaquer à ce mandat au printemps dernier en collaboration avec le personnel de l’Hôpital Anna-Laberge.

L’équipe du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges a pris la route en direction de Châteauguay pour cartographier les processus de la réception générale de l’Hôpital ainsi que de l’accueil et l’admission des usagers. Ces cartographies serviront de base de travail, additionnées à la recherche de données probantes et des meilleures pratiques, pour établir les processus du futur hôpital dans Vaudreuil-Soulanges. Elles seront analysées dans les moindres détails dans le cadre d’ateliers auxquels seront invités à participer divers intervenants, dont des experts terrain et des usagers-ressources.

Plusieurs éléments seront évalués, dont l’impact des nouveaux équipements et des nouvelles technologies sur les processus. Une fois les processus établis, la planification de la main-d’œuvre sera ajustée en conséquence.

La démarche doit être effectuée pour toutes les unités fonctionnelles du futur centre hospitalier. À cette fin, l’équipe du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges se déplacera dans l’une ou l’autre des installations hospitalières du CISSS de la Montérégie-Ouest afin de cartographier les processus actuels qui seront ensuite utilisés comme matériel de base lors des ateliers.

Des visites gagnantes de toutes parts

Ce type de visite met souvent en lumière l’ampleur et la complexité du travail accompli dans les unités. C’est ce qui a été constaté aussi bien par l’équipe du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges que celle de l’Hôpital Anna-Laberge. Souvent les tâches accomplies deviennent des automatismes pour ceux qui les réalisent. Or, elles peuvent s’avérer complexes à intégrer pour les nouvelles recrues. Ainsi, les cartographies serviront non seulement aux besoins du projet du futur hôpital, mais aussi comme documents de référence et de formation pour le personnel.

Petite anecdote

La visite a eu lieu durant la pandémie de COVID-19, alors que tout le personnel de l’Hôpital Anna-Laberge était particulièrement sollicité. La présence d’Azote, le chien d’assistance Mira devenu la mascotte du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges, a été à l’origine de nombreux sourires de la part des usagers et des équipes en place.

Un grand merci à Julie Bisaillon et Francine Allard, agentes administratives, ainsi que Nathalie Bourcier, chef d’équipe à l’admission à l’Hôpital Anna-Laberge, qui ont pris le temps partager la réalité de leur travail avec Lina Bruneau, Nathalie Thauvette et Marie-Ève Lefebvre du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges!

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à l’espacePHVS.


Sondage : on veut en savoir plus sur vous!

L’équipe du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges aimerait vous connaître davantage afin d’optimiser ses prochaines communications.

À l'occasion de la parution de la cyberlettre de septembre 2021, vous êtes invités à remplir ce court sondage.

Cyberlettre espacePHVS

Publiée trimestriellement, la cyberlettre espacePHVS vous permet de suivre l'évolution du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges. Découvrez les dessous de la construction de l'hôpital et recevez de l'information exclusive. Vous n'êtes pas encore abonnés? N'attendez plus.

Abonnez-vous maintenant!


Une première pelletée de terre pour le futur hôpital

Voir la vidéo

C’est avec grand plaisir que nous avons procédé plus tôt cette semaine à la pelletée de terre officielle du futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges, en présence du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ainsi que du ministre responsable de la région de la Montérégie, Simon Jolin-Barrette, et de la députée de Soulanges, Marilyne Picard. 

Tout comme la communauté de Vaudreuil-Soulanges, l’équipe du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges se réjouit de la réalisation de cette étape marquante.

« Être avec vous aujourd’hui revêt un caractère tout spécial pour moi puisque j’ai participé aux premiers balbutiements de ce grand projet d’hôpital alors que je travaillais au ministère de la Santé et des Services sociaux. Je suis donc bien placée pour savoir à quel point cet hôpital est attendu autant par les citoyens de la région que par le CISSS de la Montérégie-Ouest puisqu’il permettra de bonifier l’offre de soins et services, autant de proximité que spécialisés, afin de répondre aux besoins de l’ensemble de la population du territoire », a mentionné Lise Verreault, PDG intérimaire du CISSS de la Montérégie-Ouest, en conférence de presse.

Ces premiers travaux tant attendus visent à préparer le site qui accueillera l’hôpital, qui sera situé à Vaudreuil-Dorion, au 2140, boulevard de la Cité-des-Jeunes. Les travaux comprennent le déplacement du ruisseau Belle plage, la décontamination du site de l’ancienne station-service, la démolition d’une grange ainsi que l’aménagement de chemins d’accès temporaires et de bassins de rétention pluviaux. Cette étape préparatoire sur le site représente un investissement de 10,6 M$.

Travaux routiers

Des travaux seront également réalisés par la Ville de Vaudreuil-Dorion pour accueillir la circulation qui sera générée par le chantier qui s’amorcera en 2022, à la demande de la Société québécoise des infrastructures (SQI), gestionnaire du projet, et du ministère des Transports. L’élargissement de la bretelle de l’Autoroute 30, le redressement du chemin de la petite rivière à la jonction du boulevard de la Cité-des-Jeunes, l’ajout de feux de circulation sur la route Harwood ainsi que certaines reconfigurations routières sont notamment planifiées.

 


Faits saillants

Rappelons qu’il y a quelques mois, les premières images de la maquette du projet ont été rendues publiques. Elles présentaient un centre hospitalier empreint d’innovation, socialement responsable et conçu selon les plus hauts standards de qualité, notamment afin d’offrir le meilleur environnement possible pour les patients et le personnel.

Le projet représente un investissement total de 1,7 milliard de dollars. Cet hôpital sera le premier depuis plus de 30 ans à comporter un ajout net de lits pour le CISSS. Sa capacité sera de 404 lits, et il disposera d’une urgence de 41 civières et d’un bloc opératoire de 11 salles.

 

La conférence de presse s’est déroulée au bureau de projet, face au chantier.

La députée Marilyne Picard, le ministre de la Santé et des Services Sociaux Christian Dubé, le ministre responsable de la Montérégie Simon Jolin-Barrette, la PDG intérimaire du CISSS de la Montérégie-Ouest Lise Verreault, le vice-président de la Société québécoise des infrastructures Dominic Lemarquis et le maire de Vaudreuil-Dorion Guy Pilon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à la cyberlettre espacePHVS!

Le 15 juin 2021


Vers la réalisation du projet

L’Équipe projet du futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges entreprend les dernières phases de l’étape planification, alors que le devis de performance est maintenant terminé. Pas moins de 250 ateliers ont été réalisés en tout, grâce à un travail multidisciplinaire et collaboratif.

 

Le CISSS de la Montérégie-Ouest et la Société québécoise des infrastructures déploient les efforts requis pour assurer le maintien de l’échéancier. D’ailleurs, un lot préliminaire de travaux, afin de préparer le site où l’hôpital sera construit, a été autorisé. Ces travaux sur le site comprennent le déplacement du ruisseau Belle plage, la décontamination du site de l'ancienne station-service, la démolition d’une vieille grange, l’aménagement de chemins d’accès temporaires pour le chantier, ainsi que des travaux d’aménagement de bassins de rétention pluviaux.

Des travaux de mitigation requis au réseau routier, pour accueillir les flux de circulation générés par le chantier qui commencera en 2022, seront aussi réalisés cette année par la Ville de Vaudreuil-Dorion. L’élargissement de la bretelle de l’A30, l’ajout de feux de circulation sur la route Harwood, ainsi que certaines reconfigurations routières sont notamment planifiés.

L’ensemble de ces travaux préparatoires totalise près de 30 M$. Une fois les travaux préparatoires complétés, le proposant retenu pourra commencer la construction du centre hospitalier, et ce, dès 2022.

 

 

Autres dossiers en cours

Plusieurs autres réalisations ont occupé l’équipe ces derniers mois :

  • la rédaction d’un plan d’approvisionnement pour les équipements à acquérir (près de 200M$ en équipements);
  • la mise sur pied d’un comité de transition, afin d’assurer une transition fluide vers un nouvel environnement de travail, et un milieu opérationnel dès l’ouverture de l’hôpital;
  • la mise à jour des besoins en effectifs médicaux, pour déployer les services cliniques.

Rappel

  • Le futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges représente un investissement global de 1,7 G$. Il s’agit du premier projet hospitalier, depuis plus de 30 ans, à comporter un ajout net de lits pour l’établissement. Il aura une capacité totale de 404 lits, disposera d’une urgence de 41 civières et de 11 salles au bloc opératoire.
  • Nos équipes travaillent très fort conjointement avec la Société québécoise des infrastructures (SQI), gestionnaire du projet, et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) à la réalisation des étapes prévues dans le cadre d’un projet majeur d’infrastructure publique.

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à l’espacePHVS.

Le 16 juin 2021