Une oeuvre signée Isabelle Parson pour ancrer le futur hôpital dans sa communauté

Le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges (CACVS) et le CISSS de la Montérégie-Ouest sont heureux de dévoiler l’artiste retenue au terme de l’appel à projets 3 pour l’intégration des arts et de la culture dans le cadre du futur hôpital de Vaudreuil-Soulanges.

Le jury a arrêté son choix sur la proposition Jardin de verre de l’artiste de Pointe-Fortune Isabelle Parson.

La création de cette œuvre vise à évoquer et mettre en lumière l’aspect communautaire du futur hôpital et l’ancrer dans sa communauté.

Le processus créatif permettra aux futurs usagers de faire le lien avec le futur hôpital et de se l’approprier. Ainsi, l’artiste a tenu compte de cet aspect communautaire et propose un concept innovant s’adressant à l’ensemble des citoyens et citoyennes du territoire.

​Les sommes nécessaires à la réalisation de l’œuvre et des démarches entourant l’appel à projets découlent de l’entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications et la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Le CISSS de la Montérégie-Ouest souhaite tirer profit de cette collaboration afin d’accroître la présence des arts et de la culture dans ses autres installations.

À PROPOS DE JARDIN DE VERRE

Par le biais d’un atelier de photographie alternative donné dans une serre, l’artiste souhaite illustrer un parallèle symbolique entre la serre et l’hôpital, tous deux voués au soin et à la culture de la vie. L’artiste guidera la réalisation d’une œuvre à la fois intime et collective, micro et macro, perpétuelle et éphémère. Les participants seront aussi invités à composer un souhait destiné à l’intention d’un futur patient de l’hôpital.

Les ateliers se traduiront par l’installation d’une œuvre collective de grand format, formée de 404 lamelles de microscope dans lesquelles seront insérées les mini-créations réalisées par les citoyens et les citoyennes. Les micro-œuvres serviront aussi à créer une série de cartes de souhaits bienveillantes.

Le jury a tenu à souligner l’authenticité et la sensibilité de la proposition de l’artiste Isabelle Parson. Ces notions, indissociables du troisième appel de dossiers, confirment indubitablement l’aspect humain de ce projet, le dotant d’un grand sens social, voire collectif. Qui-plus-est, par un langage qui lui est propre, l’artiste est parvenue à créer une partition harmonieuse entre les codes des domaines de la science et de l’art, en parfait accord avec l’approche holistique de l’hôpital à venir. Cette proposition, offrant un dialogue mature entre l’intention et l’idée, a conquis le jury par sa nature sensible et compatissante, mais également par sa grande qualité plastique. 
Karine Landerman, artiste en arts visuels, gestionnaire culturelle et membre du jury.

À PROPOS D’ISABELLE PARSON

Isabelle Parson poursuit une maîtrise en photographie à l’Université Concordia à Montréal. Son travail a été diffusé récemment notamment lors de l’exposition l’Érosion de la scène à la galerie Hugues Charbonneau (2022) aux côtés de David Lafrance et de Miri Chekhanovich, à Art Souterrain (Créer des Ponts, 2021), Artch – art contemporain émergent (2020) et à la Foire d’art contemporain de Saint-Lambert (2020-2019). Elle est lauréate de plusieurs prix et distinctions dont la bourse d’études supérieures en photographie The Mildred Lande and Margot Lande Graduate Scholarship (2022, Concordia) et le prix Coup de cœur de la relève de la revue Esse (2021). En 2021, Isabelle réalise une résidence sur le compte Instagram « Culture vitale, culture locale » de Culture Montérégie. Ses œuvres font partie de collections privées et institutionnelles.