La promesse de l’arbre

C’est maintenant une question de quelques semaines avant que ne soit dévoilée l’œuvre de la sculptrice Marie-Eve G. Rabbath visant à rendre hommage à ceux et celles qui ont initié le projet d’hôpital dans la région de Vaudreuil-Soulanges.

Cette œuvre, elle porte le nom de La promesse de l’arbre : hommage aux bâtisseurs et se décline en six installations artistiques. La première, un monolithe en aluminium d’une hauteur de 12 pieds, représentera un érable et ses racines. Il doit rappeler que chaque être humain, avec ses aspirations, sa volonté, sa détermination et ses rêves, peut accomplir de grandes choses. Ainsi, même la plus petite semence peut devenir le plus majestueux des arbres. Les cinq autres installations représenteront toutes une samare, une semence d’érable. Chaque composante de l’œuvre sera installée à un endroit différent sur le territoire lié à l’histoire du projet d’hôpital. Ainsi, l’œuvre se transpose en un itinéraire tangible qui retrace les origines d’un projet se concrétisant aujourd’hui.

Pour identifier quels sont les endroits empreints d’histoire qui pourraient recevoir une samare, Marie-Eve G. Rabbath a rencontré les gens qui ont pris part à la démarche entourant l’arrivée de l’hôpital dans Vaudreuil-Soulanges. Elle a pu s’inspirer de ces rencontres dans son processus de création artistique.

« Il m’apparaissait essentiel de travailler avec et pour les personnes qui ont contribué à l’avènement du projet d’hôpital dans Vaudreuil-Soulanges. Ce sont les rencontres faites auprès de la population et des bâtisseurs qui m’ont inspiré la création en cours, et ce, autant au niveau des matériaux, des couleurs que de la localisation des œuvres.

J’ai eu le bonheur de croiser des gens passionnés, engagés et soucieux du bien-être des membres de leur communauté. Tant de personnes inspirantes qui nous invitent à nous engager à notre tour dans des projets porteurs de sens et ainsi faire une différence », explique Mme G. Rabbath.

Plusieurs rencontres virtuelles ont eu lieu, notamment avec des représentants d’organismes locaux et des municipalités avec la participation du Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges (CACVS) et du CISSS de la Montérégie-Ouest. De plus, par le biais des médias sociaux, la population a choisi l’une des phrases qui seront gravées sur le monolithe. Là où les rêves deviennent grands est celle qui, selon les personnes sondées, représente le mieux l’arrivée de l’hôpital dans la région.

Ce sentiment, cette fierté régionale, on le sent aussi dans le choix des matériaux pour concevoir l’œuvre. L’artiste a visité l’écocentre situé à Vaudreuil-Dorion et, grâce à l’équipe en place, a pu récupérer certaines pièces et leur donner une deuxième vie. La promesse de l’arbre : hommage aux bâtisseurs sera non seulement une œuvre à l’image du dynamisme et de l’esprit de collaboration régionale, mais également une œuvre conçue dans un souci de responsabilité environnementale.

La réalisation de cette œuvre s’inscrit dans la démarche d’intégration des arts et de la culture dans le cadre du projet de l’Hôpital Vaudreuil-Soulanges (PHVS), à la suite des travaux menés par le comité arts et culture, formé à l’initiative du CACVS et de l’établissement. La promesse de l’arbre : hommage aux bâtisseurs est la première de trois manifestations artistiques prévues visant à donner un visage humain au projet de l’Hôpital en mettant à contribution l’art et la culture.  La réalisation de cette oeuvre est rendue possible grâce à l’entente de développement culturel du ministère de la Culture et des Communications et de la MRC Vaudreuil-Soulanges, déployé par le CACVS.