Cartographier pour mieux planifier

Exemple de cartographie pour l’admission lors d’un accouchement

Vous entendez cartographie et tout de suite, vous pensez à carte géographique, voyage ou même randonnée en plein air. La cartographie à proprement dit n’est pas exclusivement réservée à ce secteur. En milieu hospitalier, elle propose plutôt de tracer l’itinéraire des processus existants et des ressources sollicitées. Bref, dans notre projet, la cartographie permet d’organiser le travail, planifier quelle sera la main-d’œuvre requise et définir les rôles et responsabilités de chacun. C’est un document d’une importance capitale.

Planifier les processus du futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges n’est pas une mince affaire. C’est un travail colossal qui nécessite un esprit analytique et une bonne vision globale pour étudier tous les scénarios possibles. Notre équipe a commencé à s’attaquer à ce mandat au printemps dernier en collaboration avec le personnel de l’Hôpital Anna-Laberge.

L’équipe du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges a pris la route en direction de Châteauguay pour cartographier les processus de la réception générale de l’Hôpital ainsi que de l’accueil et l’admission des usagers. Ces cartographies serviront de base de travail, additionnées à la recherche de données probantes et des meilleures pratiques, pour établir les processus du futur hôpital dans Vaudreuil-Soulanges. Elles seront analysées dans les moindres détails dans le cadre d’ateliers auxquels seront invités à participer divers intervenants, dont des experts terrain et des usagers-ressources.

Plusieurs éléments seront évalués, dont l’impact des nouveaux équipements et des nouvelles technologies sur les processus. Une fois les processus établis, la planification de la main-d’œuvre sera ajustée en conséquence.

La démarche doit être effectuée pour toutes les unités fonctionnelles du futur centre hospitalier. À cette fin, l’équipe du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges se déplacera dans l’une ou l’autre des installations hospitalières du CISSS de la Montérégie-Ouest afin de cartographier les processus actuels qui seront ensuite utilisés comme matériel de base lors des ateliers.

Des visites gagnantes de toutes parts

Ce type de visite met souvent en lumière l’ampleur et la complexité du travail accompli dans les unités. C’est ce qui a été constaté aussi bien par l’équipe du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges que celle de l’Hôpital Anna-Laberge. Souvent les tâches accomplies deviennent des automatismes pour ceux qui les réalisent. Or, elles peuvent s’avérer complexes à intégrer pour les nouvelles recrues. Ainsi, les cartographies serviront non seulement aux besoins du projet du futur hôpital, mais aussi comme documents de référence et de formation pour le personnel.

Petite anecdote

La visite a eu lieu durant la pandémie de COVID-19, alors que tout le personnel de l’Hôpital Anna-Laberge était particulièrement sollicité. La présence d’Azote, le chien d’assistance Mira devenu la mascotte du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges, a été à l’origine de nombreux sourires de la part des usagers et des équipes en place.

Un grand merci à Julie Bisaillon et Francine Allard, agentes administratives, ainsi que Nathalie Bourcier, chef d’équipe à l’admission à l’Hôpital Anna-Laberge, qui ont pris le temps partager la réalité de leur travail avec Lina Bruneau, Nathalie Thauvette et Marie-Ève Lefebvre du Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges!

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à l’espacePHVS.